Portrait. ArCinoé, un art qui pétille.

Mis à jour : 29 mars 2019


L'alchimie des couleurs et des formes, c'est ce que recherche Josépha Jaulin, alias ArCinoé, à Cheix-en-Retz. Auteur : Aurélie BENOIT.


Cheix-en-retz. Josépha Jaulin, 33 ans, alias ArCinoé, est une peintre talentueuse et haute en couleurs de Cheix-en-retz. Elle revient depuis quelques mois à ses amours artistiques de jeunesse : "Toute petite, je dessinais, je créais des bijoux et les vendais sur le marché. J'avais des aptitudes à l'école pour les arts. Mon père sculptait la pierre et le bois. Il prenait plaisir aux choses manuelles. Ma mère est une bonne dessinatrice. Mes parents ont toujours laissé libre cours à ma créativité".

"Ce truc qui éveille". Au lycée Charles-Augustin d'Angoulème, elle fait trois ans d'internat en Arts Appliqués, afin d'apprendre le Design d'Objet, l'Architecture, le Stylisme, l'Histoire de l'Art : "Le lycée a éveillé une conscience artistique, une certaine spiritualité, en tout cas, une sensibilité. Je voulais approfondir toutes les notions, tout explorer et apprendre l'Histoire de l'Art", souligne-t-elle. A la sortie du lycée, Josépha Jaulin a fait d'autres choix de vie, loin des toiles : "J'ai mené une carrière dans la grande distribution, géré les équipes, du marketing. J'aimais aussi géré l'humain, cultiver le lien et j'ai eu deux filles, la vie quoi... " souffle-t-elle. Josépha Jaulin a toujours gardé en tête une possible reconversion, un accident du travail a été le détonateur : "En avril 2015, je me suis tranchée le doigt. je me suis retrouvée à la maison avec une prise de conscience, un besoin peut-être inconscient de faire une pause. Cela m'a forcée à réfléchir. Et puis, très vite, est apparue l'évidence de mon incapacité à reprendre le travail, mon doigt gardait trop de séquelles. J'ai alors émis mon envie de créer un projet en lien avec l'art et j'ai été très surprise des réactions positives de mes proches, même de Pôle Emploi! En septembre, j'ai acheté du matériel, rééduqué mon doigt, réappris la gestuelle. J'ai eu la joie de découvrir que je n'avais rien perdu, au contraire. j'ai affiné et affirmé mon style", explique-t-elle. Josépha s'inspire du Pop Art, cet art qui allie couleurs vives et matériaux variés. Elle sublime les couleurs, invente une alchimie entre formes et nuances, la couleur comme credo, une danse pétillante sans cesse réinventée sous son pinceau créatif : "J'aime toute la déco qui va avec le lâcher prise, tout ce qui va à contre-courant avec la rigueur et une certaine liberté d'expression. Je les traduis à travers les couleurs, les ondulations, les motifs. je ne m'interdis rien". Josépha Jaulin, mixe, ose, tente, innove, un art, son art qu'elle libère au gré des impulsions. "Partager". ArCinoé vient de la mythologie grecque : "J'adore la mythologie. C'est une femme avec une grande chevelure qui aimait la beauté et s'en entourait. Ca ressemble à mes toiles. C'est donc venu naturellement comme nom et ce n'était même pas pris à l'INPI", révèle-t-elle. Elle souhaite désormais trouver des lieux d'expo, partager son art, son style et par-dessus tout "sortir de sa coquille, partager", souligne-t-elle, "chacun peut me contacter pour une demande spécifique, échanger autour de mon travail, j'aime ce relationnel avant tout".


#art #arcinoe #peintre #artiste #nantes #cheixenretz #atelier #cours #stages

https://www.facebook.com/arcinoe44

4 vues

PDG  ✦  ARTISTE  ✦  ANIMATRICE

Une fille originaire de l'île d'Oléron qui a décroché son diplôme d'Arts Appliqués par passion et l'a transformé en un métier riche d'expériences.

Lire

LE BLOG

TUTOS

GRATUITS

S'ABONNER

Suivez-moi

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube
  • Pinterest
  • saatchi-art-logo

Facebook

Instagram

YouTube

Pinterest

Saatchi Art